J´ai commencé Résident Evil 7, purée ce jeu va me donner des sueurs froides je le sens. Dès le début du jeu, la scission avec ses ainés est clair même si un certain lien est maintenu. En effet le jeu se déroule 4 ans après les évènements du 6. Le héros, Ethan Winters , reçoit une vidéo de sa femme disparue depuis près de 3 ans, l’invitant a le rejoindre dans un château super glauque.

Quand on le jeu m’a donné le contrôle, pour la première fois de ma vie j’ai dis à mon avatar : « Nigga, je sais que tu l’aimes hein, mais pour pardon repartons vers la civilisation, ce château, je ne le sens pas. ». Non mais sérieux, il règne une atmosphère pesante dans le jeu. Bien que j´avançais, je n’avais qu’une seule envie, me casser de là au plus vite. Et quand J’ai finalement rencontrer sa femme (non mais j´ai pas voulu m’identifier a un mec aux tendances suicidaires, lol), j’ai eu plus que jamais eu envie de faire demi-tour. L’ambiance est lourde et oppressante et la progression se fait de manière réfléchi, faites un faux pas et tant pis pour vous. Nous voilà vraiment dans un Survival Horror digne ce non. Je vais essayer de finir le jeu de manière normale puis essayé de le finir avec un casque audio et si je survis, j’essaierai avec le casque de réalité virtuelle, mais avant il vaudrait mieux que je rédige mon testament avant de le jouer de cette manière.

A vrai dire suis agréablement surpris, j’ai décroché de la série des Résident Evil depuis un bon moment, à chaque nouvel opus, j’espérai et qu’on allait me satisfaire, mais a chaque fois j’étais déçu. Toute a fait entre nous, ça ne me dit absolument rien de tuer une même bestiole une dizaine de fois et de stressé par la même occasion, non mais sans blague. Bon après il y’en a qui aime et comme on dit, des gouts et des couleurs. Mais avec le 7 j´ai eu ce que j’attendais d’un Résident Evil. Flippant, angoissant, lourd. Quand tu es concentré le moindre bruit extérieur te fais sursauter, je vous conseille de bien faire attention sinon, vous risquez de faire tomber votre manette.

J’ai beaucoup aimé le graphisme, la bande son est tout simplement superbe, et le Gameplay est jouissif, différents des autres plus que l’on passe d’un jeu a la 3e personne(TPS) traditionnel a un jeu a la première personne ( FPS). Pour ceux qui aiment les Survival Horror, je ne peux que vous encouragez a le jouer. Comme je l`ai dis dans un des articles, avec Dead Space et Evil Within, Résident Evil 7 est un des rares des jeux vidéo qui ait réussie a me filer la pétoche.

Et vous l’avez-vous déjà essayé ? Comment l’avez-vous trouvé ? Partagez votre impression sur le jeu en commentaire avec nous et les autres lecteurs.