Comme beaucoup, on ne regarde plus vraiment la TV. À tel point qu’on a résilié notre abonnement. On regardait encore à la limite les émissions et les documentaires. Mais la qualité desdits émissions a baissé de beaucoup ces dernières années et les documentaires on en regarde sur Netflix ou YouTube désormais.

Du coup on regarde plus des films de notre bibliothèque numérique.
On possède plusieurs Terras de films, de séries et d’animes. Alors, ces deux dernières années, on branchait directement les disques durs à la TV quand on voulait regarder une vidéo au salon. Sauf que la navigation, bein perso, je la trouvais lente. Sans compter que la TV datant un peu, certaines vidéos ne peuvent être lu. Ce n’est pas tout, quand il y’a trop de sous dossiers, la TV ne se retrouve plus. Bref un vrai bordel.

Ensuite on essaye avec la PS4 pro. Après tout, elle est puissante nope ? Sauf que là, pour lire des films sur la PS4 avec un disque dur externe, il faut le formater en fat32. Ce qui limite le poids d’un fichier à 4go. Et vous êtes d’accord avec moi que ce n’est pas du tout intéressant, surtout pour les film multi en HD pesant plus de 8go très souvent. On peut aussi le formater en exfat. Dans les deux cas, il faut formaté et dédié le disque dur.   

Au départ j’avais un petit disque dur formaté en exFat, et pour mater quelque chose au salon, il fallait qu’on copie ce qu’on voulait voir dessus, avant de pouvoir regarder sur la PS4. C’était long et barbant. On est donc passé à la Xbox one dès qu’on l’a eu, pour regarder nos vidéos. Là c’était mieux. Disque dur en NTFS reconnue. Navigation rapide. Sauf que parfois, le logiciel VLC ou les lecteurs de la One X avaient des ratés, ou refusaient d’ouvrir certains fichiers. C’était rare mais ça arrivait.

Du coup, on a fait quoi ? On est tombé sur Plex. Un média center.
J’en ai entendu parler à l’époque, mais je l’avais trouvé trop chiant et lui avait préféré XBMC, aujourd’hui connue sous le nom de Kodi.
Kodi était plus facile d’utilisation, plus intuitif, sauf qu’il était lourd et que parfois, pour reconnaître certains films ou épisodes, c’était galère. J’ai fini par abandonner quelques temps plus tard. De toutes les façons, il fallait une bonne connexion pour l’utiliser. Ce que je n’avais pas à l’époque.
 Donc quand je suis retombé sur Plex récemment, j’étais perplexe. Mais étant curieux, je voulais savoir s’il s’était améliorer. Et là, je suis tombé amoureux.

Qu’est-ce que c’est que Plex? 
C’est simple. Très simple même. Plex, c’est votre Netflix personnalisé. Alors ? Je vous l’avais dit que c’était simple ou pas ?
Bon voici la démarche à suivre si vous voulez avoir votre propre Netflix. 

  1. Vous allez sur le site www.plex.tv
  2. Vous vous inscrivez. Après vous n’avez plus qu’à suivre les instructions…
    Vous téléchargez l’application sur la machine sur laquelle vous voulez l’utiliser. Vous lui dites où sont vos films, vos séries, vos animés et il fait le reste. Il vous retrouve les jaquettes, les infos de vos fichiers multimédias, il vous fait des correspondances avec les acteurs. Bref, un vrai Netflix.

Dans notre cas, nous avons 4 catégories : film, film d’animation, TV et Animés TV.
Chaque catégorie peut avoir plusieurs sources. 
Vous voilà avec votre Netflix.

Pour notre part, il est installé sur un serveur dédié juste à ça. Il s’agit d’un Power Edge T110(i3) avec 2go de Ram. Et nous y avons mis (après des dizaines de test) Ubuntu 14. Aucun écran n’est installé. La seule autre application installée et utilisée sur ce serveur est VNC. Cette application nous sert à utiliser le serveur à distance sur le PC principal. Les disques durs ne bougent donc plus.

On regarde Plex sur PC à partir d’un navigateur, et depuis peu une application client existe. Plex est sur ps4′ et Xbox également, et même sur les smart TVs.

Perso, on l’utilise plus avec la PS4, vue que je peux utiliser la commande de la TV pour la contrôler (comme je le ferai avec Netflix). L’interface est jolie et agréable à utiliser. Tous ceux qui sont passés chez nous et m’ont vue l’utiliser, ont voulu l’avoir aussi.

Plex permet de faire beaucoup d’autres choses aussi. Notamment le partage de serveur multimédia. Vous la voyez venir cette option ? Bein, c’est comme Netflix, vous pouvez partager votre bibliothèque multimédia avec des amis ou votre partenaire. Et cela va encore beaucoup plus loin. Vous choisissez les contenues dont elle aura accès.  
Ce qui signifie par la même occasion que oui, vous pourrez regarder votre bibliothèque en ligne où que vous soyez dans le monde, à condition bien-sûr d’avoir laissé la machine allumée et connectée au net. Ce n’est pas de la magie non plus.

Nous l’avons essayé, et il marche bien, assez bien je dois dire même. Nous avons regardé un même épisode (de Kimetsu no Yaiba) ensemble et ce, sans lag. Bon, l’épisode était en 720p, je l’ai regardé tel quel, mais mon autre moitié la regardé en 480p car elle était loin du signal WIFI et a plusieurs dizaines de km de chez nous.

Le logiciel est gratuit, mais certaines fonctionnalités sont payantes. Elles sont regroupées au sein de ce qu’ils appellent Plex pass.  Il s’agit d’abonnements auxquels vous pouvez souscrire pour avoir par exemple l’iptv (regarder les chaînes TV via la connexion). Le mieux, c’est d’aller sur leur site et voir.
Nous n’utilisons que la version gratuite pour notre part.
Nous sommes entièrement satisfaits par l’application. Elle n’est pas parfaite mais elle a le mérite de s’en approcher.
Plex est disponible sur plusieurs plateformes, que ce soit Linux, Windows, PS4, Xbox, Raspberry Pi et d’autres encore. Elle est disponible sur d’autres OS moins connues aussi. Faites un tour sur la page de l’éditeur, et vous verrez tout ce qu’elle offre comme possibilités.

Croyez-moi vous ne serez pas déçu. Si vous avez des questions où que vous désirez des tutos bien détaillés, dites-le-moi en commentaires…