Je n’ai pas lu et regardé beaucoup de mangas en 2019, mais je me permets de dire que Kimetsu no Yaiba est LE manga de l’année 2019. Et je suis presque contente de lire sur Internet que beaucoup de personnes ne sont pas de mon avis. Sinon, ce ne serait pas amusant…

Demon Slayers (en anglais) est écrit et dessiné par Koyoharu Gotōge. Il s’agit de son premier manga, qui est aussi sa plus grande réussite pour le moment. Le manga nous parle d’un jeune homme qui voyage à travers le Japon de l’ère Taisho (« période de grande justice » est une des ères du Japon qui couvre la période allant du 30 juillet 1912 au 25 décembre 1926 qui coïncide avec le règne de l’empereur Taishō), afin de tuer des démons et de protéger les populations. Il ne s’agit pas d’une vocation mais d’un métier par lequel le héros tente de trouver un remède pour ramener sa sœur de l’état de démon, à celui d’humaine (tout en sauvant le monde, voilà).

J’espère que ça ne te paraît pas cliché. Parce que ça ne l’est pas. Il n’y a pas de power ups improbables dans ce manga, il n’y a pas de pouvoir de l’amitié, il n’y a pas d’érotisme à outrance… Juste des personnages francs, avec des difficultés humaines et un désir fou de s’accrocher à la vie. Bien sûr, le surnaturel vient se mêler à l’intrigue. Surtout les techniques d’entrainement, les attaques et les opposants féroces… Mais franchement, avec tout ce qui s’est passé ces dix dernières années dans notre monde, nous ne sommes pas vraiment loin de cet univers.

Aussi, j’ai eu l’idée du titre suite à la lecture du manga. En animé, nous n’avons droit qu’à 26 épisodes, pour 52 chapitres. Je n’ai pas pu m’empêcher donc de lire la bande dessinée, et l’auteur met clairement l’accent sur les liens d’une fratrie au fil des chapitres. A tous les moments décisifs du héros et de plusieurs personnages principaux (parfois même secondaires) l’essence d’une fratrie et tout ce que cela peut entraîner de bons ou de mauvais, est mis en exergue.

Le manga m’a donné envie de faire plus attention aux membres de ma famille… Parce que s’il peut se résumer en trois mots, les mots ‘’tragédie’’, ‘’séparation’’ et ‘’deuil’’ seraient un des mots de la liste (vous pouvez y  ajouter inspirant, abnégation, courage, espoir, leadership…). Et je ne tiens pas à voir ces mots associés à nous.

Kimetsu no Yaiba, c’est aussi des Originals Soundtracks (OST) de ouf. Je prends toujours le temps de regarder le générique de début à chaque épisode. Il te plonge directement dans l’action et tu es plus ravie de voir ce qui se passe. L’intro à la présentation des titres d’épisodes est assez particulière aussi. J’ai eu peur une fois en l’écoutant la nuit, après 01h… Le générique de fin est tout aussi entraînant

L’OST que j’ai le plus aimé passe dans l’épisode 19… C’était un épisode fort en émotions. J’avais les larmes aux yeux ! J’étais encore plus bouleversée à l’épisode 20… Et pas pour les bonnes raisons. Le titre de l’OST en question est Kamado Tanjiro no Uta de Shiina Go… Cherches la musique sans la vidéo, de peur de te faire spolier. Mais sérieusement, c’est une merveille de chanson.

Le manga est tellement bien écrit, à mon humble avis, qu’il n’y a pas un seul personnage que je déteste. Parce que oui, parfois dans un manga, il y a un personnage tu te demandes d’où il sort. Avec l’œuvre de Koyoharu Gotōge, il n’en est rien. Des méchants aux personnages secondaires, je suis en admiration devant le travail qu’il a réalisé. Et j’ai hâte d’en voir plus de ce manga.

Demon Slayers a aussi marqué les esprits par ses ventes de tomes. Première anecdote à ce sujet, les maisons d’éditions agréées ont réimprimé le manga avec une meilleure qualité de dessins et proposés aux clients d’échanger leurs anciennes copies avec les nouveaux chefs d’œuvre. C’est pas courant. Deuxième anecdote, Kimetsu no Yaiba a détrôné One Piece sur les ventes de l’année 2019… Gâchant le règne de 12 ans du manga de Eichiro Oda, du jamais vu.

En bref, ou presque, voici autant de bonnes raisons de regarder Kimetsu no Yaiba. Ce manga a marqué les esprits mais aussi internet, de part des memes et autres gags (Michael Jackson in Demon Slayer… celui qui m’a le plus étonné…). C’est vrai que nous avons eu pas mal de mangas avec des chasseurs de démons, mais celui-ci a un petit plus que je te propose de découvrir ! Ou redécouvrir. Sinon, achètes le manga et lis le. Donnes moi ton avis en commentaire sur le sujet, et je te dis à bientôt.