Je vais y aller tout de go. Je n’ai pas aimé ce jeu. J’ai dû me forcer pour le finir. Ce n’est pas qu’il soit mauvais, il est juste bof. Et dire ça d’un Gear of War, ça me fait mal. Très mal. J’ai kiffé cette licence dès ses débuts.
À l’époque, j’ai joué au premier opus sur PC, et le reste sur 360. À l’époque j’étais hypé, super hypé. Mais celui-là… il est d’un ennuie…

Pour comprendre mon point de vue, je vais essayer de vous présenter mon analyse du pourquoi j’ai aimé Gear of war, et ce même jusqu’au Judgement.
Marcus fucking Fenix. À lui tout seul, il te fait le jeu. Bodybuildé, dopé aux hormones… Il est fucking impressionnant. Un badboy charismatique, à l’extrême. Calme et déterminé. Il fait ce qu’il pense être bien et tant pis pour les conséquences. J’ai kiffé me glisser dans ces bottes, pour botter les culs des locustes et autres lambins (mater la rime).
Un personnage fort, accompagné de compagnons tout aussi forts et charismatiques que lui. Que l’on parle d’Augustus Cole ou de Damon Baird, ces potes ou encore de son meilleure pote (son frère) Dominic Santiago aka Dom. Putain cette licence avait du chien. Une histoire floue mais bien amenée… Le rythme du jeu était passionnant. Dom était un peu bête sur les bords (il a la sale manie de se foutre devant les armes ennemies et de se faire buter. Aller le chercher vous condamnait à subir le même sort), mais c’était un bon gars.

Les enjeux de leurs missions étaient d’ordre planétaire. C’est simple, s’ils échouaient, l’humanité était condamnée. Ils ont dû faire des choix impossibles pour sauver le plus grand nombre. Bref vous l’aurez compris j’étais dans le genjutsu de ce jeu.

Le personnage de Baird était intéressant. Très travaillé, il donnait l’impression de ne rien prendre au sérieux, et ce, avec un sérieux qui frisait la schizophrénie (je sais même pas ce que je raconte). Bref, ce petit était en plus d’être Badass (comme tout le reste de la team) un ingénieur sans pareil. Toujours le mot pour rire.

Après avoir terminé la licence. J’attendais la suite à la fois avec appréhension et avec intensité. 
J’ai été déçu. Je l’ai joué et finie sur One x. En vérité, le jeu est juste beau. L’histoire est bof. Les personnages sont bof (sauf quand on retrouve Marcus un peu plus tard).

On incarne JD. Le fils de Marcus. Autant le dire. Le fruit est tombé bien loin de l’arbre. Autant de charisme qu’un poisson chat (je ne sais même pas pourquoi j’insulte le pauvre poisson chat). Je n’ai rien ressenti en le jouant. Ah si. De l’agacement. Oui c’est ça. Il m’agaçait. Je ne saurai pas trop dire pourquoi. Peut-être parce qu’il n’était pas Marcus ? Non mais le mec avait zéro présence quoi. Et ces potes. Un copié collé de… bref.
L’histoire ? Aucune idée ? Ah si on doit aller sauver la maman de sa potesse/copine?  Ah ? Kirikou en jeu vidéo serait plus intéressant je pense.
Le scénario est une copie d’un clone qui est une copie du clone, qui elle-même copie d’un clone du… ah non je raconte des bêtises. Rien avoir.
En fait le jeu c’était : tu avances, tu trouves les méchants pas gentils, ils t’attaquent, vous ripostez et vous continuez. Bref aucun intérêt… 

Ah mais par contre suis en train de rekifer Gear of War Ultimate Edition. Il est bien. Dom, toujours un peu bête (pourtant ils avaient dit qu’ils allaient corriger son IA) et tout autant jouissif. Un bon jeu avec de vraies enjeux, des personnages intéressants et un boss dément (sur PC, j’ai jamais pu tuer ce boss, Raam. J’avais galéré avec. Et de désespoir, j’avais désinstallé le jeu).

Je vous le conseille. Par contre, si vous voulez forcément faire ce titre, parce que vous aimez la licence… bah faites. J’ai fait la même chose aussi. Mais ne vous attendez pas à un bon jeu. Juste à un jeu beau mais vide. Il n’y a même pas de méchant… Putain quoi …